Baie vitrée : laissez entrer la lumière ! (suite)

Baie vitrée : laissez entrer la lumière ! (suite)

L'apport de lumière est l'avantage premier d'une baie vitrée. Mais ce gain de luminosité ne doit pas se faire au détriment de la facture énergétique et de l'aspect sécuritaire. Choisir le vitrage est l'étape importante pour offrir une protection solaire tout en garantissant une qualité thermique et phonique, sans omettre la résistance aux infractions et aux chocs. L'investissement que constitue l'installation d'une baie vitrée doit être pensé en termes d'économies d'énergie et de confort thermique.

Isolation thermique et acoustique

Le seul vitrage isolant est le double vitrage. Oubliez le simple vitrage qui offre une très mauvaise résistance thermique avec un coefficient d'isolation Ug de 6, quand la réglementation thermique RT 2005 (donc déjà ancienne) préconise un coefficient Ug égal ou inférieur à 2. La surface vitrée représentée par une baie entraîne des déperditions thermiques très importantes qui peuvent alourdir votre facture de chauffage de 25%.

Le double vitrage standard ne suffit pas. Pour optimiser la performance thermique, il convient d'installer un double vitrage à isolation renforcée (VIR) avec un coefficient Ug qui peut approcher 1. Son pouvoir isolant est 4 fois supérieur au vitrage simple et jusqu'à 3 fois supérieur à un double vitrage standard. Il se compose de 2 couches de verre séparées par une lame d'air ou encore mieux d'une lame de gaz neutre argon faiblement émissif qui réduit encore de 15% les pertes d'énergie.

Pour combattre les apports caloriques du soleil qu'une orientation sud ou sud-ouest va accentuer, un vitrage anti-réfléchissant est conseillé. Le verre subit un traitement spécial qui lui permet de rejeter les rayons lumineux.

L'épaisseur des 2 vitres a une incidence sur l'isolation phonique de la baie vitrée. Un double vitrage asymétrique, type 10/6/4, c'est-à-dire une vitre de 10mm séparée d'une autre vitre de 4mm par une lame d'air ou de gaz de 6mm, sera plus efficace d'un point de vue acoustique qu'un vitrage symétrique (4/6/4 par exemple).

Sécurité

Point sensible d'un logement pour l'aspect sécuritaire, les fenêtres et a fortiori les baies vitrées, doivent répondre à des critères qualitatifs pour faire échec aux infractions. En dehors du ferrage (gonds, vis, verrou, entrebâilleurs, serrures,…) et de l'encadrement, le vitrage doit offrir une résistance suffisante en cas d'incidents. On utilise le verre feuilleté retardateur d'effraction qui combine isolation thermique et acoustique. Chaque verre est composé d'un ou plusieurs films de PVB (butyral ou polyvinyle) : en cas de bris du verre feuilleté, le film maintient une grande partie des fragments de verre ; en cas de tentative d'effraction, la résistance du vitrage peut aller jusqu'à 15 mn, le temps suffisant pour mettre en marche le dispositif de sécurité (alarme, intervention sur zone).

Pour sécuriser votre baie vitrée, la solution la plus efficace reste le volet roulant. Couplé à un mécanisme automatisé, il permet de doser la lumière en plus de protéger contre les agressions extérieures.




D'autres articles en Portes Fenêtres Volets

Store : l'élément déco et protection (2). 12/04/2011
Store : l'élément déco et protection (1). 08/04/2011
Volets roulants : l'automatisation en plus. 28/03/2011
Baie vitrée : laissez entrer la lumière ! (suite) 25/03/2011
Baie vitrée : laissez entrer la lumière ! 24/03/2011


Article précédent: Baie vitrée : laissez entrer la lumière !
Article suivant: Volets roulants : l'automatisation en plus.