Travaux : la domotique est-elle économique ?

Travaux : la domotique est-elle économique ?

La maison connectée, ce n’est pas la panacée !

Alors que se déroule, à Paris, la COP21 (conférence internationale sur le climat), la maison connectée séduit les français et les différentes publicités insistent régulièrement sur les économies d’énergie qu’ils peuvent réaliser en pilotant la climatisation, le chauffage, les stores, alarmes et ampoules depuis leurs smartphones.

Mais la domotique grand public à un coût.

L’installation de capteurs dans un appartement ou une maison s’avère être un véritable investissement dont la retombée reste incertaine et ne sera réellement perceptible qu’au bout de plusieurs années.

La facture peut être salée et la plupart du temps la pose des équipements nécessite l’intervention d’un électricien. La domotique demeure un luxe, il faut compter de 10 000 à 20 000 Euros selon la taille du bien et des services à couvrir.

Il existe, aussi, bon nombre de « gadgets » disponibles en grande surface et sur internet censés réduire la facture énergétique mais ils servent surtout à observer la consommation en énergie plutôt qu’à la restreindre.

Les promoteurs immobiliers,  quant à eux, intègrent la domotique dans les biens les plus prestigieux qu’ils proposent à la vente en répercutant généralement une hausse de 3% sur le prix de vente.

Il est essentiel de se faire conseiller avant d’engager des dépenses somptuaires et l’avis d’un expert peut être déterminant dans le choix d’un équipement pour rendre son habitat « intelligent ».

La domotique pour tous n'est pas encore pour maintenant. 


 

 



Hervé Labatut

Par , le lundi 30 novembre 2015

Partager cet article :
Article précédent: Comparez les devis
Article suivant: A propos de TravauxProx